Espanol Catala English Franais Contacter ETR
Facebook de l'Everest Trail Race 2013 Twitter
Dies
Hores
Minuts
Qualifying Race 2013
MAIN SPONSOR
OFFICIAL SPONSORS
OFFICIAL SUPPLIERS
MEDIA PARTNERS
ORGANIZER
Cerrar

FAQ's

A qui s’adresse la course Everest Trail Race?

A tous ceux qui veulent mettre leurs capacités physiques et psychiques à l’épreuve, dans un cadre magnifique. L’ETR est une course sans rythme imposé. C’est pourquoi, l’épreuve convient aussi bien à des athlètes de haut niveau qu’à des marcheurs en montagne avec une bonne condition physique.


Quel est le niveau requis pour participer à la ETR?

L’ETR est ouverte à un large éventail de performances. La course n’impose pas un rythme en particulier, de sorte que les temps prévus pour les passages des « check points » et de la ligne d’arrivée sont larges. Cependant, la durée des étapes, en prenant en compte le dénivelé et la distance à parcourir, font de la course une épreuve sélective, d’autant plus pour tous ceux qui ne sont pas habitués à courir ou marcher à un rythme soutenu sur de longues distances et avec des dénivelés importants.


Sur quel type de terrain a lieu la ETR?

Le terrain est variable et il s’agit principalement de sentiers de montagne utilisés par les villageois pour se déplacer. Ce sont en partie des itinéraires tracés et d’autre part il s’agit de terrains qui se trouvent en dehors des routes habituellement empruntées pour le trekking ou bien pour le transit de personnes. Il existe très peu de tronçons sans dénivelés positifs ou négatifs. La configuration de l’Himalaya elle-même nous a obligés à dépasser les cols de montagne, à travers de chemins de terre et/ou de pierres. Les zones avec des escaliers en pierres mais aussi les zones de bois, les passages par de nombreux villages et des zones de hautes montagnes sans forêts.


Où se déroule la course?
Dans l’Himalaya, au Népal et plus spécifiquement dans la région du Solukhumbu. La course emprunte en partie des routes de trekking partant depuis les camps de base de l’Everest. D’autre part, l’itinéraire passe par des zones peu traversées par les touristes. Tout cela fait que celui-ci est source de découverte constante de pleins de recoins intéressants d’un point de vue géographique et culturel. Villages, monastères, chemins forestiers constituent le décor de l’itinéraire, ce dernier oscillant entre les 2000 et les 4100 mètres d’altitude.


Quel jour commence la course?
On donnera la sortie à la 6 ème édition de la Everest Trail Race le 10 novembre à 09:00 AM.


Quel est le parcours?
Les participants connaîtront le parcours definitive au moment, de la remise du ROAD BOOK le 11 novembre.


À quelle heure devrons-nous nous lever?
Entre 5 :30 et 6 :00 AM du matin la organisation en fonction des sorties d’étape, programmées entre 8 :00 et 9 :00 du matin.


À quelle heure commencent les étapes?
Les étapes peuvent commencer à partir de 8h00 et jusqu’à 9h, en fonction de la distance et des dénivelés prévus pour l’étape du jour. De manière exceptionnelle, il se peut qu’une des étapes nécessite d’avancer l’horaire de sortie.


Quelle est le temps limite pour franchir la ligne d’arrivée depuis la sortie d’étape?
Les temps limites de passage aux points de contrôle, ainsi que de franchissement de la ligne d’arrivée, varient suivant les distances et les dénivelés d’étapes. Dans n’importe quel cas, toutes les étapes doivent s’initier et se terminer avec la lumière du jour, c’est-à-dire, qu’un étape ne pourra excéder en temps 7 à 9 heures depuis la sortie. Il s’agit là d’un temps estimé suffisant par les organisateurs pour achever les itinéraires dans le cas d’une personne dans de bonnes conditions physiques.


Est-ce que je pourrai suivre dans la course si je n´entre pas dans le temps limite de chaque étape ?
Oui, on pourra suivre la course, chaque fois que ses conditions physiques le permettent et avec l'autorisation du directeur médical de la course. Dans ce cas, ses résultats ne ponctueront pas déjà dans la classification générale.


Peux-je finir par rester seul dans le tracé, si je vais trop lent ?
Non, aucun participant ne restera pas seul durant le tracé. L'organisation va toujours derrière le dernier coureur.


Devons-nous emporter des boissons et des aliments pendant la course?
Non, car il s’agit pas d’une épreuve en autosuffisance alimentaire, c’est pourquoi les organisateurs fournissent le petit-déjeuner, le dîner ainsi que les ravitaillements pendant la course (eau, barres énergisantes, gels, fruits, etc…). Si c’est nécessaire, remplissez vos gourdes et vos bidons à chaque ravitaillement et transportez jusqu’à l’arrivée d’étape les déchets que vous aurez généré.


Quel est la distance entre chaque point de ravitaillement?
Cela dépend des étapes, bien que de manière générale, les points de ravitaillement se trouveront tous les 7, 8 /10 km.


Que est-ce qu´il y a dans les ravitaillements?
En fonction de chaque étape et points de contrôle, nous pourrons trouver: de l´eau, des fruits secs, des biscuits, des gels, des barrettes énergétiques …


Que dois-jequitter la course?
Cette situation est décrite dans le protocole de la course. Si quelqu'un décide de quitter la course, il es préférable – si possible – le faire avant le début de l´étape. Si l'abandon de la course se produit durant le tracé, il se doit immédiatement communiquer aux points de contrôle. Chaque fois que c'est possible, le coureur devra arriver àla ligne d’arrivée par ses propres moyens accompagné par l´organisation. Dans le cas dont cela n'était pas possible, il faudra activer le procédé qui établit le règlement de la course.


Dois-je porter un type de boîte à pharmacie ?
Dans les points de contrôle et dans les campements il y a matériel médical à la disposition des participants. Chaque coureur devra porter le matériel suivant obligatoire : un cutané antiseptique et le matérielbasique pour les premiers soins


La route sera-t-elle balisée?
Le tracé de la course sera dûment et suffisamment signalisé pour éviter les sorties de route non désirées.


Est-ce que je peux me perdre?
Bien que la course passe par des chemins clairement balisés, c’est pourquoi la poursuite de l’itinéraire exacte ne devrait entraîner aucune complication, il est évidemment et objectivement possible de se perdre, d’où l’importance que chacun coureur dispose d’une carte, d’une boussole (matériel obligatoire) et d’indications pour le trajet. Quoi qu’il arrive, du fait que nous nous trouverons dans un environnement complexe, une personne de l’Organisation donnera l’ensemble des informations pertinentes à ce sujet.


Y a-t-il du réseau pour les téléphones portables?
Tout le long de l’itinéraire, il existe de nombreuses zones avec du réseau pour les téléphones portables, malgré des discontinuités à certains endroits du tracé. A Katmandou, vous n’aurez aucun problème pour avoir du réseau.


À quoi ressemblent les campements?
Chaque campement disposera d’une zone « organisateurs » et d’une zone « coureurs ». Les coureurs logés dans des tentes doubles et les services dont ils disposeront seront : tente-salle à manger, tente avec les services médicaux, tente du chef de camp se trouvant à l’entrée de celui-ci et tentes avec W.C.


Est-ce que j’aurai accès à l’électricité dans les campements?
Non, les campements, pour raisons évidentes, ne disposeront pas d’alimentation électrique, c’est pourquoi aucun élément du type appareil photo, portable…ne pourra être rechargé dans le campement.


Combien de repas seront servis chaque jour?
L’Organisation est responsable des repas de la course (petit-déjeuner, déjeuner et dîner ainsi que les ravitaillements d’étapes). Les horaires de petit-déjeuner, déjeuner et dîner seront établis par l’Organisation en tranches horaires suffisamment larges et seront communiqués avant les débuts d’épreuve afin que les coureurs puissent accéder sans aucuns problèmes d’affluence. Le déjeuner est léger et il se sert entre  01:00pm et 05:00pm, l'heure dans laquelle la salle à manger se ferme. Tous les coureurs qui ne franchissent pas la ligne d’arrivée dans ce laps de temps devront attendre la prochaine tournée de repas qui sera le dîner à 6:30pm.


Quel type de la nourriture y aura-t-il durant la course ?
Le régime dans les campements de l'ETR est varié et abondant spécialement dans les petits déjeuners et les dîners. C'est un régime riche en hydrates de carbone, des légumes, des céréales....


L’eau que je boirai pendant la course est-elle potable?
L’eau fournie par l’Organisation aussi bien au niveau du ravitaillement que des repas, sera embouteillée.  Les organisateurs recommandent de ne pas consommer l’eau qui n’offrirait pas des garanties absolues de salubrité.


Y a-t-il du personnel médical pendant la course pour s’occuper des coureurs?
Une équipe médicale se trouvera à la sortie et aux arrivées d’étapes. De la même manière, un membre de cette même équipe réalisera quotidiennement le tracé en compagnie des coureurs.


Quel est le climat prévu pendant la course?
De façon générale, le climat népalais comprend deux saisons : la saison sèche d’octobre à mai et celle des pluies de juin à septembre. Novembre est sans doute l’une des meilleures époques de l’année pour pratiquer n’importe quelle activité dans la zone. Quoi qu’il arrive, et aux vus des changements météorologiques au niveau global, nous devrons prendre en compte l’équipement personnel face à n’importe quel imprévu météorologique.Il est nécessaire de souligner que l’épreuve se réalisera à différentes altitudes en fonction de l’étape, d’où la possibilité de calculer les températures minimales au niveau des points les plus hauts de la course, surtout de nuit et à l’aube, qui peuvent aller jusqu’à -5°C ou -6°C, et éventuellement inférieures, avec des maximales qui ne dépassent pas les 15°C ou 18°C.


Dois-je emporter des vêtements chauds?
Oui, sans aucune hésitation. Les températures, à la tombée de la nuit, durant la nuit et à l’aube son spécialement basses, c’est pourquoi il faudra absolument penser aux vêtements chauds que nous garderons pour les finals d’étapes, mais aussi le sac de couchage, bonnet et gants.


Est-on un visa nécessaire pour entrer au Népal?
Pour entrer au Népal, vous aurez besoin d’un passeport en règle avec une durée de validité minimum de 6 mois ainsi que du visa correspondant à l’entrée dans le pays, qui vous sera délivré dans l’aéroport international d’arrivée. La taxe s’élèvera à environ 30 euros (sujet à changement) et 2 photos au format passeport seront nécessaires.


Quel type de devise dois-emporter?
La monnaie est la Rupia népalaise (NPR). La majorité des devises sont acceptées. Les conversions en Dollars USA ou en Euros pourront se faire dans des banques ou des bureaux de change (meilleure option). Vous pourrez payer le visa en Euros ou en Dollars sans problème. A Katmandou, les principales cartes de crédit (Visa et Mastercard) sont acceptées et on peut y trouver des distributeurs automatiques.


Est-ce que j’ai besoin de me faire vacciner pour entrer au Népal?
Il n’y a pas de vaccins obligatoires, même si il est préférable de consulter les Services de Santé Extérieur de ton pays.


Un ami, un parent ou ma couple peut-il venir avec moi ?
Oui, les organisateurs de l’ETR, organisent, en parallèle de la course, un programme réservé aux personnes qui accompagnent les coureurs. Ce programme permet aux accompagnateurs de voyager en même temps que les coureurs ainsi que de réaliser un tronçon de l’un des trekking les plus intéressants qui peuvent se dérouler dans l’Himalaya. De la même manière, ce tronçon coïncide avec le déroulement de l’épreuve, plus particulièrement avec la fin de l’étape 4, sortie de la 5ème étape et arrivée de fin de course.